M. Tam Cato, toute notre reconnaissance pour votre inestimable contribution [en]

A Aluchua en Floride, la veille des commémorations du 8 mai marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale en France et en Europe, connues aux États-Unis sous le nom de "Victory Europe Day", le Consul général de France, Clément Leclerc, a remis les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur à M. Tam Cato, ancien combattant américain ayant participé à la Libération de la France.

Cette remise de décorations s’est faite en présence du Congressman américain, M. Ted Yoho, du Général de l’armée française et Commandant du détachement français du centre de commandement américain USCENTCOM à Tampa, Germain Barrau, du Maire de la ville d’Alachua, Gib Coerper, du Capitaine français Jean-Marc Coppola et du Colonel de l’armée américaine Frank Zenko commandant le camp Blanding, le camp d’entraînement militaire où M. Tam Cato a été formé en 1941 en temps que Second Lieutenant.

M. Gary Hollis, représentant le Sénateur américain Rick Scott et Mme Susan Crowley représentant le Président de l’Université de Floride (UF) ainsi que d’autres anciens combattants ont également assisté à la cérémonie aux côtés des membres de la famille et des amis de M. Cato.

"Monsieur Cato, nous savons ce que nous vous devons, à vous et à vos frères d’armes, pour le rôle que vous avez joué dans la restauration de la paix et de la liberté dans notre pays", a déclaré le Consul général avant la remise des insignes de Chevalier de la Légion d’honneur.

"Dans quelques semaines, a rappelé Clément Leclerc, le Président français, Emmanuel Macron, et le Président américain, Donald Trump, seront réunis en Normandie pour commémorer le 75e anniversaire du Débarquement Allié. Cette cérémonie rappellera le sacrifice et l’abnégation des soldats alliés, elle exprimera notre gratitude à cette génération d’hommes et de femmes et transmettra leur mémoire".

C’est au sein du 390e Régiment des Services généraux du Génie de l’armée américaine que M. Tam Cato, est arrivé en France le 28 juin 1944 sur les plages normandes pour participé à la Libération de la Normandie puis à la Libération du Nord de la France avant de prendre part à la bataille des Ardennes et à l’offensive du Rhin jusqu’au terme du conflit.

"Nous sommes infiniment reconnaissants à M. Cato, a déclaré le Consul général, pour l’exemple que vous nous avez donné. Nous vous remercions de vous être battu pour nos valeurs communes héritées des Révolutions française et américaine qui définissent encore aujourd’hui nos deux Nations celles de démocratie, de liberté et de dignité de l’être humain. Nous n’oublierons jamais".

Dernière modification : 10/05/2019

Haut de page