La France accueillera la Coupe du monde de rugby 2023 [en]

La France organisera la Coupe du monde de rugby en 2023. La décision finale a été rendue le 15 novembre 2017 !

JPEG

Un événement sportif d’ampleur planétaire

Après les Jeux Olympiques d’été et la Coupe du Monde de football, la Coupe du Monde de rugby est le 3ème évènement sportif planétaire. Diffusée dans 207 pays du monde, elle réunit 2, 6 milliards de téléspectateurs et plus de 2,4 millions de spectateurs dans les stades.

JPEG

Rôle historique de la France, grande nation de rugby

La France a joué dès l’origine un rôle déterminant puisque c’est à l’initiative d’Albert Ferrasse, alors président de l’IRB, qu’a été organisée la première Coupe du Monde en 1987. Notre pays n’a cessé de participer à la promotion du rugby dans le monde. En 2007 la Coupe du Monde de Rugby a été organisée en France. Aujourd’hui, le dénominateur commun entre britanniques, néo-zélandais, sud-Africains, Argentins, Samoans, Fidjiens, Australiens, Georgiens ou encore Italiens est… le TOP14.

JPEG

Une candidature solide

La France s’est engagée depuis de nombreuses années dans l’accueil d’événements sportifs de grande ampleur (Jeux Olympiques 1992, Coupe du Monde 98, Coupe du Monde 2007, UEFA, EURO 2016…). Aujourd’hui, elle est l’une des nations qui a acquis le plus de savoir-faire et de compétences dans ce domaine. Conscients et fiers de ces compétences, 84% des Français souhaitaient que la France accueille de nouveau la Coupe du Monde de rugby en 2023.
Cette candidature a été celle de toute la France et de tous ces territoires, avec la mobilisation des 1895 clubs de France et de 10 villes hôtes (Bordeaux, Lille métropole, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Etienne et Toulouse). Elle a été soutenue par quatre ambassadeurs célèbres du monde du rugby : Sébastien Chabal, Frédéric Michalak, Fabrice Estebanez et Pascal Papé.

JPEG

Visite de Bernard Laporte à Miami

Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby et ancien ministre des Sports était à Miami le 19 août pour présenter la candidature française au comité exécutif du Rugby Americas North (RAN).

JPEG

"Un événement mondial, notamment une Coupe du monde de rugby, est avant tout la possibilité pour la France de rayonner au niveau international. Aujourd’hui, tout le monde en a envie, la famille du rugby est investie et la sphère politique nationale et territoriale nous soutient, le monde économique nous accompagne, la population souhaite un projet fédérateur, festif et populaire. C’est pour cela que nous voulons gagner."
Bernard Laporte

"Je veux dire que cette Coupe du Monde sera celle de tous les français, comme en 2007. Les JO concentreront l’attention sur Paris ville hôte, le rugby se déplacera dans toute la France. Il y aura donc une occupation territoriale de tous les instants pour que chacun vive une expérience unique en 2023."

JPEG

Suivez l’actualité de la candidature sur #France2023 et le site http://france2023.fr

Dernière modification : 27/11/2017

Haut de page