Les diplomates s’engagent pour les droits LGBTQ [en]

Juin 2020 - "Diplomats for Equality"

Pour marquer le mois de la Fierté, quatre diplomates de Miami se sont unis pour échanger sur les droits LGBTQ lors d’une réunion virtuelle. Les représentants du Royaume-Uni, de la France, du Canada et des Pays-Bas à Miami ont traité des efforts développés par les acteurs internationaux pour soutenir et promouvoir les droits des personnes LGBTQ et comment lutter contre les discriminations.

La discussion entre les représentants du Royaume-Uni, de la France, du Canada et des Pays-Bas à Miami a porté sur les efforts développés par les acteurs internationaux pour soutenir et promouvoir les droits des personnes LGBTQ et comment ces acteurs peuvent se coordonner afin de lutter contre les discriminations par la coopération internationale.

PNG

Tous ont présenté les actions de leurs pays respectifs et la coopération qu’ils mettent en place pour défendre et faire progresser l’égalité LGBTQ à l’échelle mondiale.

La France est très active avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas, par exemple. Cette coopération apporte des changements sur le terrain en luttant contre les stéréotypes et en répondant aux besoins des personnes LGBTQ.

Au niveau national, la France a mis en place un service interministériel en charge de lutter contre le racisme, « DILCRAH », chargé de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBTQ. L’organisation veille au plein respect des droits humains et des libertés fondamentales des personnes LGBTQ et lutte efficacement contre les crimes haineux et les discriminations.

Un budget de 1,5 M€ lui a été alloué en 2017 et 2018 pour mener des actions de soutien à des organismes dédiés réalisant des actions de communication, de prévention, de formation, d’aide aux victimes et d’organisation d’événements.

Les attentats d’Orlando en juin 2016 ont fait prendre conscience du lien entre toutes les formes de discours haineux et les crimes haineux.

La France y a répondu en luttant contre la haine anti-LGBTQ sur Internet et en travaillant avec la police, les écoles et les communautés. La France a aussi créé un fonds avec toutes les parties prenantes pour sensibiliser sur les problèmes de discrimination des LGBTQ.

Au niveau international, suite aux attentats d’#Orlando, le Conseil de Sécurité des Nations Unies -présidé par la France- a émis la 1ère Déclaration condamnant le caractère homophobe d’un crime.

Les participants ont convenu qu’à l’échelle mondiale, « nous devons maintenir cet élan et traiter la discrimination des LGBTQ en tant que problème mondial : en tant que droits humains ».

Participants :
- Nicolette Brent, Consule Général du Royaume-Uni à Miami
- Susan Harper, Consule Général du Canada à Miami
- Laurent Gallissot, Consul général de France à Miami
- Soumia Akachar, Responsable du Service politique au Département pour l’égalité des genres et des LGBTI au Consulat des Pays-Bas.

Modératrice :
- Lynare Robbins, Consultante en communications et stratégie,
Global Ties Miami

PNG

Dernière modification : 16/08/2021

Haut de page